Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Prophecy L490 ! L'équipe Administrative vous souhaite une bonne année ! N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets rps ! Cela motivera certains pour venir vous répondre ! Bon jeu !

Partagez | 
 

 chaque endroit obscur, renferme son rayon de soleil. (pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sunday N. Avery

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: chaque endroit obscur, renferme son rayon de soleil. (pv)   Lun 4 Jan - 16:28



      •• Désolée, c'est court, mais je pense que l'intrigue est posée. Je ferai mieux à ma prochaine réponse.




    Encore une fois, nous étions à une heure avancée de la nuit et Sunday était encore derrière son bureau à plancher sur de la paperasse diverse. Alors qu’un silence de mort couvrait l’atmosphère, elle fut surprise lorsqu’elle entendit une porte s’ouvrir. Relevant délicatement sa tête, elle vit son patron, le ministre de la magie, M. Jefferson la jauger de haut en bas. Apparemment, celui-ci jugea que la jeune Avery n’avait pas encore assez travaillé, puisqu’il lui confia plusieurs dossiers civils qu’elle devrait aller déposer expressément au département de la justice magique. Adressant un sourire courtois à son patron, elle s’empara des dossiers qu’elle posa sur un coin de son bureau, se penchant de nouveau sur ce qu’elle était en train de faire. Aucune parole ne fut échangée et le ministre disparut après avoir refermé la porte sur lui. Une fois seule, Sunday attendit quelques minutes puis releva enfin le nez des papiers dans lesquels elle était plongée depuis des heures maintenant. Curieuse dans l’âme, Sun s’aventura à jeter un coup d’œil au dossier qui se trouvait tout en haut de la pile. Lorsqu’elle l’ouvrit, elle lut le nom de la personne soupçonnée ; Knox Dahana. Mais il n’était pas le seul, ce soir et comme tous les jours pratiquement, c’était des dizaines de dossiers qui partait au département, où une étude serait faite. C’était dans de tels moments que la jeune Avery détestait le métier qu’elle faisait. Non pas qu’il était très dur d’être secrétaire, mais dans le monde actuel, elle se trouvait comme complice de certains actes qu’elle était incapable de tolérer. Pourtant, il en était ainsi, et elle se consolait de son rang, se disant qu’elle avait accès à un minimum d’information, aussi pauvre soit cette ressource, elle ne vivait pas dans l’ignorance totale.

    Se levant de son bureau, elle décida que sa journée était terminée. Prenant son manteau et son écharpe, elle s’habilla en quelques secondes, puis, prenant les dossiers dans une main, elle ferma la porte avec l’autre. Le chemin qu’elle devait entreprendre n’était pas long, mais l’ambiance n’était pas à la ballade. Comme depuis longtemps maintenant, un air sinistre planait dans le ministère entier, et personne ne se sentait à l’abri, comme espionné du matin au soir par ses tendres collègues. Seule, à cette heure tardive, elle entendit pourtant un bruit derrière elle. Arrêtant d’un coup sec sa marche, elle se retourna furtivement, mais il n’y avait rien à l’horizon. C’était très étrange. Reprenant sa marche à la même allure dans un premier temps, elle se retourna une seconde fois lorsqu’elle entendit de nouveau du bruit. A une heure aussi avancée de la soirée, elle ne devrait croiser personne et donc n’entendre aucun bruit si ce n’est ses talons qui claquent sur le sol de marbre. Vérifiant que sa baguette était bien à sa place, elle la pressa un moment, avant de reprendre sa route d’un pas vif et pressé, son regard figé derrière elle pour savoir d’où venait ces bruits étranges. Alors qu’elle était persuadée que les bruits venaient de derrière elle, elle fut propulsée à terre par le choc de la collision qu’elle venait de vivre. Et la personne dans laquelle elle était rentrée par inadvertance venait de devant elle. Les cheveux devant ses yeux, elle les repoussa en arrière d’un geste sec, et pointa sa baguette sur l’ombre qui s’avançait vers elle. A cause de la pénombre des lieux et de l’heure qu’il était, il était difficile à Sunday de pouvoir distinguer un quelconque visage. Cependant, ce n’est pas ça qui allait arrêter la jolie brune. Sa main toujours serrée sur sa baguette, elle prit la parole, décidant ainsi de briser le silence de plomb installé.

      « Qui que vous soyez, annoncez-vous. »

    Elle avait parlée dans un souffle pour ne pas alerter les rares personnes qui pourraient encore être présentes dans l’enceinte du ministère. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire, ni pourquoi, ni de quel côté il était, mais elle ne souhaitait pas attiser l’attention d’un quelconque public. Non pas qu’elle souhaitait préserver la personne qui se tenait en face d’elle au cas où, mais plutôt qu’elle ne voulait pas se faire remarquer dans l’endroit où elle travaillait. C’était déjà assez dangereux comme ça quand on connaissait la réputation de sa famille, alors autant se faire discrète au maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: chaque endroit obscur, renferme son rayon de soleil. (pv)   Jeu 7 Jan - 12:54

Il fallait juste qu'elle se lève, qu'elle s'y dirige, et il lui tomberait dessus. Cela faisait peut-être deux heures, qu'il était là, la surveillant derrière sa cape d'invisibilité. Il ne disait rien, il ne prenait pas de place, et s'était blottit dans un endroit où personne ne se rendait... Il avait minutieusement préparer son coup. Il fallait dire, que, l'opération était plus ou moins capitale, étant donné qu'elle ne ferait que reculer les recherches sur ce genre de personnes. Il eut un léger sourire lorsqu'il vit le ministre déposait, encore, tout un tas de dossier. Il ne faisait rien d'autres, que de regarder. Et elle... Elle semblait agacé. Peut-être était-ce par fatigue... ? Il fallait dire aussi, qu'il était particulièrement tard. Mais ça, lui, il en avait rien à faire.

Sous sa cape d'invisibilité, il la regardait faire. Cette dernière semblait intrigué, et s'y risqua un coup d'œil. Il ne dit rien, la laissant finalement, se lever, tout en regroupant ses affaires. Il était aux aguets, et malgré le mouvement de cette dernière, il ne fallait pas bouger. Ou du moins... Attendre un peu. Finalement, elle quitta la pièce, sans réellement fermer la porte. Il eut, à nouveau, un sourire. Soit elle ne renfermait aucun secret dans son bureau, soit elle s'en fichait éperdument. Il attendit quelques secondes avant de la suivre. Ce qui l'intéressait... Elle l'avait dans les mains. Ouvrant délicatement la porte, il s'engouffra dans le couloir, à sa suite, faisant le moins de bruits possible, jusqu'à ce que l'idée de l'effrayer un peu, lui vient à l'esprit. Alors, à ce moment-là, il se mit à faire quelques bruits, accentuant ses pas sur le sol, respirant fortement par instant. Puis, ne plus faire aucun bruit lorsqu'elle se retournait. Il riait... C'était si drôle de faire chier les gens...

- Qui que vous soyez, annoncez-vous.

Comme si il allait lui répondre. Néanmoins, même si l'idée de la faire tourner en bourrique s'avérait amusante, il se dit qu'il était temps de passer au chose sérieuse. Et alors qu'elle tournait la tête dans toutes les directions, il retira sa cape à l'abri, pour s'avancer à la lumière, baguette en main.

Cet homme... C'était Güiza Oleivera. Un homme réputé violent, et tout aussi recherché que son cousin. Il avait un visage dur, sombre et qui n'inspirait pas du tout la confiance. Pourtant, il avait toujours une petite étincelle coquine dans son regard... Et son sourire était toujours délicat, voir légèrement arrogant. Physiquement, il était assez grand, les cheveux d'un noir particulier... Abyssal, sa peau était basané et il avait une belle cicatrice au niveau de son œil gauche.

- J'ai besoin de certains choses que tu possèdes... Mademoiselle O'Carley-Avery...

Il eut un sourire amusé, la regardant comme un gamin devant son jouet préféré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
chaque endroit obscur, renferme son rayon de soleil. (pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pot de départ du Roi-soleil
» GN DARKMOON - Le Soleil des Loups - Mai 2009
» Obscur Project nouveau site rémunérateur
» Bruit entre chaque message
» Mestre du Soleil et Noirétoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophecy L490. :: Londres. :: The Ministry.-
Sauter vers: