Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Prophecy L490 ! L'équipe Administrative vous souhaite une bonne année ! N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets rps ! Cela motivera certains pour venir vous répondre ! Bon jeu !

Partagez | 
 

 ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezra F. Akselsen

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2010
Credits : maybe tomorrow
Âge&Profession : dix sept ans & coureur (mais pas de jupons)

MessageSujet: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:34




ezra fenrir vakkuri akselsen
dix-sept ans
fugitif.

beethoven ▬ the moonlight sonata.

____________________________

Spoiler:
 

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

DATE DE NAISSANCE + LIEU : le vingt-trois mars de l'année deux mille quarante quatre à tromsø en norvège.
ORIGINES GÉOGRAPHIQUES : son père est norvégien. sa mère est finlandaise. il vit depuis ses quatre ans en angleterre, à oxford.
ORIGINES SOCIALES : ses deux parents sont moldus. ezra est donc un né-moldu, ou sang-de-bourbe comme se plaisent à dire les sang-pur. ses parents ne sont pas vraiment très aisés, mais parviennent à vivre par leur travail. sa mère a même du sacrifier son pays pour tenter l'aventure en angleterre comme gouvernante.
HISTOIRE FAMILIALE : les parents d'ezra ne se sont pas mariés et ne le seront jamais. sa mère faisait ses études en norvège quand elle s'est lié d'amitié avec son père. il y a peut-être eu une soirée trop arrosée, ou alors ils ont simplement décidé d'avoir un enfant entre amis. sa mère refuse toujours de lui répondre à ce sujet. elle l'a pris avec elle, et il n'a pas souvent vu son père, trop loin, trop vague, mais il aurait aimé le connaître, et connaître sa famille. du coté de sa mère, il n'a jamais non plus beaucoup cotoyé sa famille, car elle est partie trop vite de finlande, tout ce qu'il sait c'est qu'ils sont une grandes lignée d'instituteurs pour enfants, et que c'était vers ce métier que sa mère se destinait. mais elle est partie et a emmené ezra en angleterre, pour devenir bonne des kinsburry. ezra n'a jamais rien compris à ce qu'elle est venue faire là-bas, ni à tout ce qui s'est passé dans ce manoir. quoiqu'il en soit il a une petite sœur, eve, en deuxième année à poudlard, qu'il soupçonne très fort d'être enfant du péché.
    -> PÈRE : else akselsen. il ne l'a vu que trois ou quatre fois. il le vivait presque à ses cotés les deux premières années de sa vie mais il ne peut s'en souvenir. il allait le voir certains étés, avec sa mère d'abord, puis sans elle. c'était un homme gentil et dévoué, qui aimait à lui raconter ses années d'étudiants, et les moments qu'il a passé avec sa mère. ezra sent qu'il y avait entre eux autre chose qu'un accident, mais il ne sait pas quoi. malheureusement il n'a jamais su le lui dire. mais ezra l'aimait beaucoup, où en tout cas voulait l'aimer, et se réjouissait d'aller passer l'été en norvège en sa compagnie, pour finalement être un peu déçu par le calme et le coté trop rêveur de son père. il aurait aimer aller au-delà et mieux le connaître, mais maintenant il est mort. ça c'est passé l'été dernier. l'été ou ezra a été mordu. et maintenant ezra est accusé de son meurtre, par son seul statut d'hybride. mais le pire dans tout ça, c'est qu'il ne sait plus s'il est coupable ou innocent.
    -> MÈRE : marjaana vakkuri. il a toujours été avec elle et a appris à l'aimer comme à la détester. d'abord pour avoir quitté la finlande et les forêts enneigées pour le climat pluvieux d'angleterre. et tout ça pour qu'elle devienne gouvernante et lui simple fils de la bonne. elle ne lui parle jamais de son père. elle est trop occupée à son travail, à s'occuper de la grande famille kinsburry, à combler le moindre de leurs désirs et de leurs caprices, surtout ceux de sir kinsburry. ezra a toujours senti quelque chose de louche avec cet homme. il sait très bien que sa sœur eve n'est pas la fille d'un sorcier de passage, mais de ce très respectable sang-pur qui ne doit surtout pas ternir son image. ezra n'en parle pas à sa mère. il ne lui parle plus beaucoup. et elle ne le comprends plus. même elle a peur de cette chose qu'il est devenu, et serait la première à le faire enfermer.
    -> FRÈRE(S) & SŒUR(S) : eve vakkuri. ils ont la même mère mais pas le même père. tout le monde dit que son père est un sorcier de passage au manoir dont marjaana ne se souvient même plus de l'identité exacte. mais ezra sait très bien qu'eve est la fille de sir kinsburry. il le lui a dit, mais elle avait déjà compris. et ils ne l'ont dit à personne. elle n'a pourtant pas eu plus de traitement de faveur et même du endurer des regards des plus méprisants de sir et lady kinsburry. ezra veut la protéger, mais il n'y parvient pas suffisement, car il ne le peut pas. ils sont en fait très différents et éloignés, et ne partagent pas grand chose sinon le lourd poids des secrets de famille. elle a peur de lui maintenant mais pas au point de lui vouloir du mal.
    -> AUTRES : robyn kinsburry. comme une sœur de puis toujours. c'est la fille de la maison, du manoir. il joue avec elle depuis qu'il est petit, même si son père voit cela d'un mauvais œil. car les sang pur ne doivent pas souiller leur sang avec des moldus, même s'ils se révèlent sorcier un jour. mais ezra a toujours bravé les interdits pour s'approcher d'elle, car elle a toujours été sa seule amie de jeu, même si le jeu qu'ils jouent est de se repousser et de s'éloigner. mais ce ne sont que des jeux d'enfants qui font croire qu'ils se détestent alors qu'ils ne peuvent se passer l'un de l'autre.

ÉCOLE FRÉQUENTÉ : poudlard. il doit entrer en septième année, toujours dans cette maison des sang de moldus. mais il n'ira pas, car il doit fuir, et courir plus vite que ceux qui l'accuse et le poursuivent pour meurtres et son statut d'hybride.
CURRICULUM VITAE : étudiant à poudlard. n'a plus le droit d'éxercer un métier. et de fait, fugitif.
BAGUETTE MAGIQUE : vingt-neuf centimètres. bois de rosier. contenant une plume de phénix. une baguette très simple mais efficace. prédisposée à la métamorphose.








Dernière édition par Ezra F. Akselsen le Mer 6 Jan - 1:16, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra F. Akselsen

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2010
Credits : maybe tomorrow
Âge&Profession : dix sept ans & coureur (mais pas de jupons)

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:34



APPARENCE ET PROFONDEUR :

PHYSIQUEMENT, ... : Ezra ne ressemble à rien de spécial. On essaie de se dire qu'on est unique, mais on ne l'est jamais vraiment. Il est banal, comme tout le monde quand on le regarde. C'est seulement si on apprend à le connaître qu'on peut voir ses particularités propres. Une bouche un peu carrée. Des yeux qui fixent tellement que ça en est dérangeant. Mais peut-être quelque part, un regard doux. Enfin, si on s'accroche et passe les premières minutes où on a franchement plutôt envie de se barrer. Il est un peu flippant, il faut l'avouer. Ces yeux surtout. Bleus ou gris. Aussi glaçant que le pays d'où il vient. On croirait qu'il neige dedans. Mais il n'est pas froid pourtant. Juste difficile à approcher et à percer. On peut dire qu'il a de beaux cheveux, si. Ils étaient blonds, presque blancs, et puis ils ont foncé, et puis il les a teints en noir, pour qu'on ne le reconnaisse pas. Il n'ose même plus regarder ses cheveux. Il se déteste d'avoir fait ça, mais n'y peut rien, alors tant pis. On pourrait aussi dire qu'il a un beau corps, mouais. Jusqu'à l'été dernier, c'était plutôt une crevette. Il a fallu qu'il se fasse charcuter par un loup-garou pour développer de la musculature et de la force. D'accord ce n'est pas si laid. Mais ça le désole d'être aimé et regardé juste pour ça. Alors il fait en sorte qu'on ne le regarde pas et de ne pas attirer l'attention. C'est pour ça qu'il s'habille simplement. Pas besoin d'en dire plus.

CARACTERE : Ezra était d'ordinaire un jeune garçon qui ne demandait rien à personne, et voulait mener sa vie comme il l'entend. Malheureusement, il a comme attiré tous les malheurs du monde. Pas de chance. Et puis qu'est-ce qu'il peut y faire? Strictement rien. Ça lui tombe dessus, et il faut faire avec, c'est tout. Il ne se pose pas beaucoup de questions dans la vie. Il a toujours eu l'habitude de faire ce qu'on lui dit, et de ne pas trop broncher. Même s'il sent que quelque chose ne va pas, il le garde pour lui, ne voulant pas embêter les autres. Il ne cherche vraiment pas à se faire des amis à tout va, à se faire remarquer. Son petit monde lui suffit très bien. Mais ce petit monde n'est pas immuable et il l'a bien vu. Il doit se bouger un peu et apprendre à agir. Mais ce n'est pas dans sa nature. Car les autres ont toujours décidé pour lui. Il n'a pas à réfléchir comme ça, et à assumer les responsabilités de ses actes. C'est surement en laissant trop choisir les autres qu'il a récupéré toutes les peaux de bananes du monde sur son chemin. Mais maintenant il agi, enfin il commence. Au lieu de subir, il s'est mis à courir et à fuir. Mais la fuite ne peut pas non plus être la solution, il lui faudra agir plus encore. Et c'est pas gagné.

DON, PARTICULARITE : Un loup-garou l'a mordu l'été dernier alors qu'il ne sait plus ce qu'il faisait dans cette forêt de Norvège. Il était avec son père, et à son réveil son père n'était plus là. Il est mort. Et c'est lui qui l'aurait tué. Et pas le seul qu'il ait tué. Dès son retour en Angleterre, on a remarqué des meurtres particulièrement sanglants en forêt. Et Ezra n'a pas su très bien se cacher, et on a ainsi repéré son état d'hybride. Et il ne peut rien y faire. Il se transforme très souvent, sans rien pouvoir contrôler, et a un irrépressible besoin de chair fraîche. Il ne sait pas où cela va le mener. Il a peur de ce qu'il peut faire, de cette bête en lui qu'il ne connait pas. Il a peur de lui-même.



BIOGRAPHIE :

(un minimum de 800 mots est demandé. Encore une fois, évitez de faire le personnage qui s'est fait violé 70 fois, à qui toutes les pires crasses lui sont arrivés. Il peut avoir vécut des atrocités mais tout dépendra de son BG. Nous jugerons de sa cohérence, bien entendu. Encore une chose... Si c'est pour faire du sex drug N rock'n'roll, passez votre chemin. Un perso, okay. Deux, d'accord. Dix, non merci. Nous pourrons vous fournir le lien de plusieurs forums que nous connaissons si vous voulez faire ce genre de choses.)




Dernière édition par Ezra F. Akselsen le Mer 6 Jan - 1:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra F. Akselsen

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2010
Credits : maybe tomorrow
Âge&Profession : dix sept ans & coureur (mais pas de jupons)

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:35


silence is a power and a tool, for you.

La terre s'éloigne lentement des yeux du petit garçon, remplacée par le ballet de l'écume sur les flots. Il ne pleure pas, car la mer pleure pour lui. Et il ne sait pas pleurer de toute façon. Sa mère ne lui a pas appris, ni son père d'ailleurs. Parce qu'il ne les a jamais vu pleurer il ne sait pas ce que c'est. Mais c'est parce qu'ils savent bien pleurer dans le silence et dans l'ombre, préférant cacher les souffrances de leur vie à cet enfant de quatre ans qui ne peut les comprendre. Pourtant, c'est comme s'il sentait que quelque chose n'allait pas, mais n'arrivaient ni à mettre une question ni une affirmation là-dessus. Alors il se contente de regarder la mer s'allonger devant ses yeux, et la terre dont il se souvient s'éloigner de lui. Sa mère lui tient la main. Il entend comme un bruit de nez qu'on mouche quelque part dans le vent. Alors il sent couler sur sa joue un liquide frais que le vent glace. Au revoir la Finlande. Au revoir Papa.
wild tigers i have known. they send me down, messin' around.

Il y a des reflets dorés dans le manoir, mais le petit garçon ne les regarde pas. Il ne s'intéresse qu'aux reflets cuivrés dans ses cheveux à elle. Mais elle n'aime pas le blond presque blanc de ses cheveux à lui. Il se vexe. Juste un peu, pour faire semblant, pour faire comme les adultes. Elle dit des mots qu'il ne comprend pas. Parce qu'il n'a pas encore appris entièrement la langue de ce pays là. Ce pays qui lui est étranger à lui l'étranger. L'Angleterre est bien différente de la Finlande. Moins grande et moins froide. Le manoir est bien différent de l'appartement. Plus grand et plus froid. Ici on le regarde de haut. Ici il n'est rien. Alors qu'il existait dans les grandes étendues blanches de neige, même du haut de ses quelques centimètres. Car il était le seul dans les yeux de sa mère, qui maintenant s'affaire pour tout le manoir et ne daigne plus très souvent poser un regard sur son fils. De toute façon, lui ne regarde qu'elle, car elle est la seule à le regarder.
you keep your heart from your chest. it'll be gone, just like the rest.

Sa mère a de la déception dans les yeux quand elle le regarde. Il préfère ne pas la regarder dans les yeux alors. Il ne sait pas ce qu'elle veut de lui, pourquoi elle le regarde si mal. Il attend qu'elle lui dise, mais elle ne dit rien, alors il ne fait rien. Alors sa mère détourne le regard et retourne à son travail. Elle en a surement marre de s'occuper de lui qui n'arrive à rien, et qui ne fait jamais rien. Une goutte froide glisse sur sa joue avant de tomber dans son bol de lait, dans lequel il a plongé son visage. D'autres gouttes la suivent. Et c'est un torrent blanc qui coule dans le bol de lait. Sa mère crie. Quelqu'un arrive. Un tourbillon. Un tourbillon dans sa cuisine. Il sera puni, et regardé de plus haut et plus mal encore.
cause it's a man's world. say all the right words and hold your heart from your chest.

Le bol de lait. Elle l'appelle comme ça maintenant, avec la blancheur du lait dans son sourire, et des reflets d'or dans ses cheveux. Il aimerait s'enfoncer une fois de plus dans ce bol de lait. Mais il a peur que le tourbillon recommence. Ce tourbillon qu'il n'a pas compris. Elle a dit que c'était normal et sa mère a dit que ce n'était pas normal et le maitre du manoir a dit que ce n'était pas normal du tout et que cela n'aurait jamais du arriver. C'est lui qui décide de toute façon, et il ne dira rien. Mais elle, ça la fait sourire. Même dans ce petit surnom sarcastique, il y a un sourire. Même si elle cache bien ses sourires, il sait les voir dans les silences, et dans les ombres, là où elle les cache pour que personne ne les voit. Les vrais sourires. Car elle donne des faux sourires aux autres. Mais lui seul connait les vrais et magnifique sourire qui se cachent sous un voile blanc de lait qui l'enveloppe.
the silence and the color and their beauty stands right and still for you.

Un mauvais parfum s'est répandu dans la maison. Il n'est pas arrivé d'un coup sans prévenir. Il était toujours là. Mais peut-être que c'est seulement maintenant qu'il s'en rend compte, maintenant qu'il a cette boule dans le ventre et cette envie de vomir latente dans la gorge quand il voit toutes les ombres et les mensonges dans leurs regards. Il voudrait crier mais n'y arrive pas. Il plonge encore sa tête dans un bol de lait. On lui a dit de ne jamais rien dire, de ne jamais rien faire contre ce qu'on dit et on ne lui a jamais rien dit, alors il ne dit rien. Mais il sait, et ce qu'il sait hurle dans son ventre d'être hurlé à son tour. Il a compris dans l'ombre de ces regards, l'ombre que l'on ne devrait pas voir et qu'ils tentent de cacher. Mais lui sait voir l'ombre en ces choses. Et son regard pleure. Lui aussi a appris à pleurer en silence, à pleurer dans l'ombre et à faire semblant que la lumière est dans ses yeux. Mais il sait et sent tout ce qu'on lui cache. Il sent ce qui se passe entre les adultes, quand les adultes croient que les enfants ne peuvent pas comprendre. Et il ne dit rien. Il ne veut pas casser les liens minces et prêts à rompre qui font que la maison ne brûle pas et ne hurle pas.
holdin' flames, holdin' hands and hearts. and their bindings held tightly.

Ils sont assis dans l'herbe et ne se regardent pas. Ils regardent le soleil faire briller ses cheveux blonds à lui et ses cheveux châtains à elle. Ils ne se regardent jamais, car ils n'en ont pas besoin. Ils savent déjà. Ils ont peur de voir de l'ombre dans le regard de l'autre, cet ombre qui crie. Ils ne se disent rien. Ils comprennent sans même se regarder. Il sait. Elle sait. Elle est très jeune mais à déjà compris, car les enfants comprennent mieux que les parents veulent le croire, et ils l'enfouissent sous le voile des illusions des enfants. C'est sa sœur mais il ne la connait pas. C'est son frère mais elle ne le connait pas. Ils se suffisent simplement de se savoir du même sang, même s'il n'aiment pas ce sang, et de savoir tout de leur sang, sans que personne ne le sache. C'est le secret caché dans l'ombre des regards, scellés dans le leur en cette après-midi d'été où le soleil se couche lentement sur leurs yeux.
lyin' in the shady grass. their teeth grinding. inside is foreign.

Cela ressemble à un mur, mais ce n'en est pas un. Cela ressemble à un regard dédaigneux mais ce n'en ai pas un. Il y a de la lumière au coin de son sourire et il est le seul à le voir. Cela ressemble à des regards heureux mais ce n'en sont pas. Sa mère a les lèvres crispées, et une larme près des yeux. Mais ce n'est pas la même larme que les autres femmes, émues de voir leurs enfants les quitter et partir faire leur vie. Il ne sait pas ce qu'est cette larme. Ses parents à elle cachent aussi l'ombre dans leur sourire, l'ombre cachée de son coté à lui. Sa sœur à lui n'a l'air ni triste ni heureuse, comme toujours, elle ne sait pas se décider entre ces deux sentiments, mais le mince sourire de son frêre ne l'aide pas non plus à choisir l'un ou l'autre. Sa sœur à elle, a un sourire victorieux, et elle aussi, alors que d'ordinaire elles ne font que cacher leur haine au fond de leurs yeux. Il détourne la tête vers le mur. Il n'a pas peur puisqu'elle effleure sa main. Tout ira bien. Il en est sûr. Il le croit. Mais il se lance quand même, et au lieu de violemment percuter ce mur comme il le pensait et avec le sourire, il le traverse.
cause it's the magic hand that holds you gently, and turns one into many.

Le soleil vient doucement poser sa lumière sur leurs yeux encore fermés, et jouer de reflets cuivrés dans leurs cheveux. Doucement frappés par sa brillance, leurs yeux papillonnent jusqu'à éclore leurs regards sous leurs cils à la lumière du jour. Lui profite un instant de la douce chaleur que l'astre lui jette par ses rayons et s'étire. Puis ses yeux voient autre chose. Son corps à elle à ses cotés. Il est partagé entre l'idée de partir en courant ou de passer ses mains sur ses belles courbes. Mais il ne fait rien. Il ne doit rien faire, car c'est comme ça. Ils ne se regardent pas. On dira que c'est une erreur, et que personne ne doit savoir. Et personne ne saura. Personne ne saura jamais ce qui se passe entre eux, même si cela se cache dans le silence entre les mots. C'est un jeu dangereux qu'ils jouent, parce qu'ils ne doivent pas le faire, leur sang ne le veut pas. C'est un jeu dangereux qu'ils jouent car leur raison et leurs sentiments ne le veulent pas.
and there inside, it's bloody to reach boldly, for truth spoken from mouth in his name.

Il rêve toujours d'y aller, mais chaque fois il est un peu déçu, et cache cette larme au coté de ses yeux, ce débris d'un éclat de rire au coté de son sourire. Au moins il y a les montagnes, et la neige tout en haut qui ne brûle pas au soleil. La neige dans ses yeux ne brûle pas non plus. La neige dans les yeux de son père n'a jamais brûlé. C'est un homme enneigé, qui parle peut mais cache tout dans la neige qui tombe de ses yeux. Elle tombe un peu plus quand il regarde son fils. Quelque chose est caché en son fils, quelque chose qu'il commence de sentir, quelque chose qu'on a caché à sa naissance. Sa mère a toujours dit que son père n'était qu'un moment de sa jeunesse, et que sa vie était maintenant au manoir. Mais dans les yeux de son père, il y a plus qu'un petit moment de jeunesse. Il y a de la neige qui tombe et recouvre tout, même en été.
now there will be wise men singing, bringing you luck.

Ce n'est pas les rayons du soleil qui le réveillent mais un terrible mal de crâne, plus fort que le mal qui ronge chaque parcelle de son corps. Le sol sur lequel il est tombé et a du dormir, ou plutôt s'effondrer comme une masse n'est pas matelassé de feuilles, et les branches des arbres ne sont pas couvertes de neige, mais pourtant la lumière du soleil se réfléchit jusqu'à brûler ses yeux. Quelque chose brûle au fond de lui, c'est quelque chose qu'il ne connait pas. Il croyait bien se connaître pourtant. Mais il ne connait pas cette marque qui saigne sur ses côtes. Mais le mal de tête est pire que tout et il fait couler de la neige sur ses joues. Il ne sait pas d'où vienne tous ses maux, d'où vient cette forêt, et ce qui se cache dans l'ombre au fond de lui. Il y a comme quelque chose d'autre qui a pris place dans son ventre. Il y a comme un goût amer dans sa bouche. Il y a des remords dont il ne connait pas la cause. Il n'y a rien. Mais ce rien fait mal.
now it's the precious summertime. hand in pocket. bright light.

Il est revenu, mais il est un étranger à cet endraoit et à lui-même. Il était quelqu'un quand il est parti. Maintenant il est quelqu'un plus rien. Mais en fait il n'était déjà pas grand chose. Et peu de personnes s'intéressaient à lui. Maintenant d'autres personnes s'intéressent à lui. Mais ce n'est pas de cet intérêt là qu'il veut. Son visage sera bientôt placardé dans tous les coins du pays. Il ne voulait pas attirer cette attention là. Mais c'est arrivé, et il ne sait toujours pas comment. Il est un monstre, il l'a comprit, et chaque nuit qu'il se réveille dans la forêt, il a un goût amer dans la bouche, et de la neige dans les yeux. Il ne sait pas, il ne sait rien. Il sait seulement qu'il doit partir, courir et fuir le plus loin possible et comme ils courront derrière lui, courir encore. Il est revenu au manoir, il n'aurait pas dû. Il y avait quelque chose qu'il voulait faire, non ce n'était pas se teindre les cheveux et dire adieu à la blondeur de son enfance, c'est ce qu'il se détestait d'abandonner là et qui le faisait s'enneiger de fuir si lâchement. C'était elle, elle et son sourire, elle est la neige dans ses yeux, elle est l'ombre dans son regard. Mais il part. Il fait ses adieux. Au revoir Robyn. Au revoir la vie.
wild tigers i have known, they send me down, messin' around.


Dernière édition par Ezra F. Akselsen le Mer 6 Jan - 1:13, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:37




Bienvenue sale rat roux! *sort les griffes* Rawwr!
Bonne chance! Hésite pas, si t'as une question, (;

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra F. Akselsen

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2010
Credits : maybe tomorrow
Âge&Profession : dix sept ans & coureur (mais pas de jupons)

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:43

Etre bienvenueté par Sylar en personne? *_*
j'en rêvais, Sha l'a fait *SBAFF*

... je m'enfuis loin très loin avant de me faire rattraper. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Dim 3 Jan - 22:47

Bienvenue toi !
Content de te voir ici aussi ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Lun 4 Jan - 0:43




Mais Sha fait tout, Weddie! Rolling Eyes
(que l'on ne voit aucun sous entendu dans cette phrase, merci)

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra F. Akselsen

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2010
Credits : maybe tomorrow
Âge&Profession : dix sept ans & coureur (mais pas de jupons)

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Mer 6 Jan - 1:19

J'ai fini, les pissenlits

et j'ai pas besoin du dernier post en fait, ce qui dans mon cas est d'une extrême rareté. mais ça on s'en fout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   Mer 6 Jan - 2:47




Je valide, et je dis wow! Je kiffe ton style, Weddie. XD
C'est énorme. Mais bon. Don de lycan accepté, of course. Bonne chance! (; Et bon rp!

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ezra. there will be wise men singing, bringing you luck.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophecy L490. :: Le Magenmagot. :: liste d'émargement. :: guess who?-
Sauter vers: