Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Prophecy L490 ! L'équipe Administrative vous souhaite une bonne année ! N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets rps ! Cela motivera certains pour venir vous répondre ! Bon jeu !

Partagez | 
 

 « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:11




Miracle Sublime d'Hartois
17 ans
Etudiante.

Sonate au clair de lune.

____________________________

Spoiler:
 




Dernière édition par Miracle S. d'Hartois le Sam 2 Jan - 16:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:11

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

DATE DE NAISSANCE + LIEU : 14 Février 2044, Paris.
ORIGINES GÉOGRAPHIQUES : Franco-Anglaises.
ORIGINES SOCIALES : Née-Moldu, Riche et possédant le titre de Duchesse d'Hartois.
HISTOIRE FAMILIALE :
    -> PÈRE : Le Duc d'Hartois est un homme juste et droit, du moins dans ses relations mondaines. Il est très attaché au respect, à l'intégrité et possède une volonté de fer, toutefois il fut, comme tout homme dans sa vie, tenté par une autre femme que celle qui partage sa vie. Evidemment ce ne fut qu'une nuit, et il a encore aujourd'hui cela sur la conscience, mais son couple en fut à jamais mis à mal. Fier et indulgent, il sait où mettre les limites et reste un homme loyal qu'il ne vaut mieux pas trahir. Vivant de ses rentes, il ne comprit jamais réellement les passions de sa femme.
    -> MÈRE : Roseline d'Hartois est une femme rigide et froide qui, suite au déclin de son couple, se mit en tête d'obtenir la perfection au travers de sa fille. Beauté intrigante et inaccessible, elle n'a d'yeux que pour la mode et les apparences. Tout chez elle doit être reflet de richesse et de magnificence quitte à souffrir pour obtenir ce qu'elle désire. Pas moins capable d'amour pour autant, elle ne montrera cependant pas aux autres qu'elle tient à eux.
    -> FRÈRE(S) & SŒUR(S) : Declan d'Hartois a depuis longtemps quitté le domicile familial, fâché avec son père dont les principes le révulsait. Jeune homme de plaisirs et de débauche, il fut rapidement prit dans l'alcool et les problèmes si bien qu'il fut déshérité. Miracle n'en a que peu de souvenirs.
    -> AUTRES : Un jeune homme a prit part, en quelques sortes, à la famille puisque, suivant d'antiques principes, il est promis à la fille d'Hartois.

ÉCOLE FRÉQUENTÉ : Poudlard.
CURRICULUM VITAE : //
BAGUETTE MAGIQUE : La baguette de Miracle est composée de bois de rose et contient un unique crin de Licorne. Elle mesure 27 centimètres et est en parfait état.


Dernière édition par Miracle S. d'Hartois le Sam 2 Jan - 17:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:12

    APPARENCE ET PROFONDEUR :


PHYSIQUEMENT, ... :
« La perfection exige bien des sacrifices »
    Miracle a été éduquée dans la rigidité la plus totale, ainsi son physique en fut-il influencé. Une taille fine forgée par les corsets à outrance est marquant chez cette jeune femme au port altier, elle se tient ainsi toujours parfaitement droite et avance avec élégance naturelle. Un cou délicat plonge vers une poitrine belle et discrète, mise en valeur par des vêtements toujours plus moulants et élégants. Une peau de nacre lui donnant l'air d'une poupée de porcelaine incite à y goûter tandis que ses lèvres douces et généreuses appellent au baiser volé. De grands yeux bleus contrastent avec une longue chevelure auburn et illuminent d'un air angélique cette jeune femme bien froide. Elle a ainsi tout l'air d'une colombe inaccessible, avec son regard profond et transperçant, avec son attitude fière qui en surprend plus d'un. La douceur émanant de chacun de ses gestes est déroutante lorsqu'on connaît le caractère de la jeune femme, mais le plus perturbant reste l'absence de marques sur ce corps pourtant autrefois victime des plus grandes tortures vers la perfection..une perfection jamais réellement atteinte puisque celle-ci n'a pas sa place dans notre monde.


CARACTERE :


    « Ce que le cœur cache, la glace le couvre. »
    On dit de Miracle qu'elle est la Reine des Glace, surnom qui lui va à ravir depuis son entrée dans l'école. Cette fille ne semble avoir d'intérêt pour personne, peut-être se croit-elle trop bien pour la société actuelle ? C'est un peu ça. Élevée chez les moldus telle une véritable princesse, elle a toujours été du style à donner des ordres, elle se devait d'être la meilleure, proche de la perfection, ce qui finit par être une habitude chez elle. Ce ne sera en aucun cas le genre de fille à parler à n'importe qui, sélective, elle met tout le monde au même rang, la nature du sang lui important bien peu. Ce que Miracle regarde, c'est l'âme, l'ambition, et le titre. Jamais elle ne baissera le regard devant un sang-pur, encore moins sur un ordre. Mademoiselle d'Hartois est du genre à fixer l'océan de ses yeux dans ceux des autres, quelques en soient les conséquences. La peur ? Elle a apprit depuis bien longtemps à la surmonter, et si ses prunelles semblent pouvoir refléter son âme, vous n'y percevrait pas ce genre de sentiments qu'elle sait bien cacher, et si par malheur c'est le cas, elle ne fuira pas pour autant. Déterminée, limite butée, elle sait ce qu'elle veut et l'obtient toujours, car doublée d'un courage et d'un caractère de feu, Miracle pourrait faire des merveilles. Révolutionnaire dans l'âme, rebelle silencieuse, elle ne parle que lorsqu'elle le décide et non quand on le lui demande. Ne cherchez pas à la vexer, car le courroux de la demoiselle peut être fatal. La Mort, selon elle, peut-être une belle aventure si toutefois elle est vécue pour de nobles causes. Insensible ? Non, cette jeune femme a, sous son masque, un cœur en or pris au piège dans une cage d'argent. Elle estime que montrer ses sentiments est un danger, une faiblesse dont les autres peuvent se servir pour attaquer un jour ou l'autre. Celui qui peut se venter de connaître l'âme de la Reine des Glaces, peut ainsi se venter d'en être aimé, car passionnée et fidèle, Miracle peine à s'attacher, toutefois lorsqu'elle le fait, mieux vaut-il ne pas la trahir ou la blesser..

DON, PARTICULARITE :
    Être sorcière est déjà un don bien suffisant.


Dernière édition par Miracle S. d'Hartois le Sam 2 Jan - 16:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:13

      BIOGRAPHIE :

      « L'espoir ? C'est le premier pas vers la déception. Il vous fait vivre un temps, il allume un brasier dans votre cœur, avant qu'il ne se noie dans cet échec cuisant qui vous serre les entrailles et fait naître les larmes. L'espoir ? Il a été crée pour la souffrance de l'homme, pour faire naître une douce folie menant à des actes insensés, parfois mortels.. mais jamais, au grand jamais, il n'a été fait pour rendre heureux. L'espoir ? Il est là, quelque part, mais se tait lorsque de glace est le cœur. »

        – « Miracle ? Quel nom étrange pour une enfant. »
        – « Vous trouvez ? Mais cela lui va si bien.. »


    Un Miracle, oui. C'est ainsi que la petite fille est arrivée dans la vie de ses parents, 13 ans après la naissance de leur premier enfant. Roseline rêvait depuis bien des années d'avoir une fille, ayant eu son premier fils très jeune, elle espérait pouvoir rapidement réaliser son rêve, mais Dieu en décida autrement, et les espoirs de la jeune femme s'effacèrent au fil des années, au fil du temps qui passait. 13 ans, 13 longues années d'un espoir présent mais qui, peu à peu, s'amenuisait. Et un beau jour, elle se rendit compte qu'elle était enceinte, alors qu'elle n'y croyait plus, alors que la flamme s'était éteinte. Un miracle. Voilà le nom que lui choisit la vie.

        – « Miracle ! Descends je te prie ! » s'exclama la voix autoritaire de Roseline, en bas du grand escalier principal.
        – « Je viens, maman, je viens ! » répondit une voix d'enfant, en haut des marches.


    La gamine descendit rapidement les escaliers, le bruit de ses chaussures résonnant dans tout le manoir français. Elle n'aimait pas devoir courir ainsi, mais si elle faisait attendre sa mère, celle-ci passerait de la plus grande douceur au pire des supplices. Oui, l'âge rend amer, mais la tromperie, c'est bien pire. La douce Rose était devenue, en cinq années, une femme plutôt rigide et rêvant de perfection. Sa fille devait être l'incarnation d'une beauté sans défauts, la pureté de la colombe alliée à la culture des plus grands philosophes. Autant vous dire que l'enfance de la petite ne fut pas aussi rose qu'elle y parut, et l'adolescence fut d'autant plus dure à vivre. Miracle n'était pas malheureuse au sens où l'on pourrait l'entendre, car lorsqu'elle désirait quelque chose, elle l'avait. Aimée, gâtée, choyée, elle l'était. Là n'était pas le problème. Il venait en effet plutôt de la rigidité de l'éducation qui lui était donnée, de la danse classique au piano en passant par le précepteur à la maison. Non, elle n'a pas fréquenté les écoles moldus, on lui enseigna vite qu'elle était trop bien pour ça.

        – « J'ai à te parler, chérie. » commença la mère, sur ce ton à la fois doux et dur dont elle avait le secret.
        – « Oui. Qu'avez-vous à me dire ? » répondit respectueusement la fillette à peine âgée de huit ans et au vocabulaire pourtant très développé.
        – « Ton père a décidé que nous allions déménager, il va donc falloir que tu fasses un certain tri dans ta chambre. » annonça-t-elle à sa fille.
        – « On s'en va C'est vrai ? Et où allons-nous ? » s'enthousiasma la gamine.
        – « Nous partons pour l'Angleterre. » répondit la mère, visiblement moins heureuse que sa fille.


    L'Angleterre, c'était le rêve de toute une vie pour le Duc, mais surtout, c'était une solution un peu forcée face aux évènements précédents cette décision. Miracle n'était, au delà de son rang, pas une enfant comme les autres, et sous ses airs de petite fille parfaite et silencieuse, elle cachait des talents insoupçonné pour la magie. Ainsi, lorsque quelques vitres du manoir explosèrent suite à une dispute qu'elle entendit entre ses parents, la vie des Hartois changea radicalement. On ne pouvait se permettre d'éveiller ainsi les rumeurs. Et puis, c'était splendide l'Angleterre, c'était noble par dessus tout.

        – « Cesses donc de râler, tu sais qu'il te faut être parfaite ce soir ! » s'exclama Roseline, serrant le corset de sa fille, encore trop lâche selon elle.
        – « Mais mère, je ne peux plus respirer ! » s'exclama la jeune femme.
        – « Il te faut suffoquer entre chaque mots, ma chère. » expliqua la mère, bien décidée à faire de sa fille la reine de la soirée.


    La famille d'Hartois s'était installée dans la campagne anglaise et donnait de grandes soirées lorsque leur fille revenait de son école. Oui, car bien des choses avaient changés, depuis les huit ans de la fillette, elle était aujourd'hui une jolie jeune femme de 15 ans qui étudiait la sorcellerie à la célèbre école Poudlard. Toutefois si cela ravissait le Duc et la Duchesse, cela ne faisait pas le bonheur de leur fille qui, dans le monde moldu était admirée, mais reniée dans celui de la magie. Intelligente mais trop fière pour s'abaisser, elle avait apprit tout au long de sa vie à être l'incarnation de la perfection, ainsi même à Poudlard elle osait affronter le regard des sangs-purs, quitte à subir les pires punitions.

        – « Miracle, je te présente le Comte et la Comtesse de Beauregard, eux aussi venus de France.. » intervint la mère, attendant la révérence parfaite de sa fille.
        – « Enchantée. » se contenta de répondre Miracle, polie mais pas réellement chaleureuse.
        – « Et voici leur fils, William. » expliqua le Duc, présent pour une fois.
        – « Enchanté, Mademoiselle. » dit le jeune homme, avec une politesse non dénuée de charme.


    Ce genre de soirées ennuyaient profondément Miracle qui finissait toujours dans un coin du Château avec un livre à la main. Elle aimait lire, s'évader, car au fond, sous la glace qu'elle présentait à tous, elle gardait un peu de romance en son cœur. Si ce soir là elle comptait se relaxer un peu, c'était avant tout parce que quelques jours plus tard, elle se devrait de retourner à Poudlard, mais sa tranquillité était sans compté sur le jeune William.

        – « Alors comme cela, les mariages arrangés existent toujours.. » intervint le jeune homme, visiblement sûr de lui dans ses gestes.
        – « Il faut croire, la preuve.. » commenta Miracle, avec sa froideur habituelle, n'appréciant pas de se savoir promise à un moldu.. après tout, elle était déjà bien bas dans la société magique, alors c'était le pot aux roses !
        – « Sortilèges et Enchantements ? » interrogea-t-il, le regard toujours fixé sur la demoiselle.
        – « Cessez donc de me regarder ainsi, c'est agaçant ! » s'exclama la demoiselle, fermant brusquement son livre avant de se lever et de se diriger vers la pièce à côté, le port altier, de glace.
        – « On se revoit donc à l'école, très chère. » lui souffla-t-il à l'oreille alors qu'elle passait à proximité, provoquant surprises et compréhension.


    Solitaire, froide, hautaine. Miracle ne changea pas ses projets d'avenir et son attitude malgré les principes bien vieux jeux de ses parents ignorant tout des lois magiques, et le jeune William n'avait qu'à bien se tenir, car elle se conduisait avec lui comme avec n'importe qui. Personne ne semble pouvoir trouver grâce aux yeux de la jeune femme, si ce n'est ses deux seuls amis. Qui peut se vanter de connaître la belle ? Apparemment aucun être sur cette terre.


Dernière édition par Miracle S. d'Hartois le Sam 2 Jan - 17:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:39




Bienvenue toi!
Je te réserve le personnage! (:

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:39

Merci beaucoup Very Happy
Je tente de finir au plus vite, demain si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:41




Oki doki! =)
J'ai hâte de lire ta fiche! =D

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphodèle Slayers

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 2:46

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 3:09

Bienvenue à toi ! En espérant que tu te plaises en ces lieux ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Alex Slayers

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 15:43

Bienvenue à toi. Mon regard a était attiré par le prénom " William " dans ta fiche xD Sympa le style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prophecy-l490.forumactif.org/bloc-notes-f10/psycot-book-t
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 16:17

    Quel accueil !
    Merci tout le monde Very Happy

    William ? Oh oui, j'avais pas calculé :P

Je pense avoir terminé, j'espère que les libertés prisent avec le personnage ne poseront pas de problèmes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Enrique I. Almadovar

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 18:03

Pour moi, tout va bien. Je laisse par contre le soin à Sha (Seamus) de te valider étant donné que c'est son prédéfini.

Fiche pré-validé ! :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seamus Asher

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/12/2009
Patronus&Epouvantard : Basilic&Aucun.
Âge&Profession : 80yo&Précepteur d'Alchimie.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 18:04




J'aime beaucoup les libertés prises!
La mère est aussi horrible que je l'avais imaginé, avec les corsages trop serrés! J'ai beaucoup aimer ta fiche, je n'ai rien à redire, alors je valide, tout simplement!

What a Face Bienvenue!

_________________

    I'M NOT READY FOR HELL,
    But i can show you how it is.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miracle S. d'Hartois

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2010
Credits : Sweet Paranoïa
Patronus&Epouvantard : Une colombe & Un lieu clos.
Âge&Profession : 17 ans & Etudiante.

MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   Sam 2 Jan - 18:04

Oh merci !
C'est du rapide ! J'espère être à la hauteur du personnage :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheridan-diary.1fr1.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Il n'est de vérité que dans l'innocence d'une enfant. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vérité, la vidéo que tout le monde doit voir..
» Centi : la vérité
» De la vérité divine
» « Nul doute - l'erreur est la règle; la vérité est l'accident de l'erreur… » (end)
» SOIREE TCHAT : action & vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophecy L490. :: Le Magenmagot. :: liste d'émargement. :: guess who?-
Sauter vers: