Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Prophecy L490 ! L'équipe Administrative vous souhaite une bonne année ! N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets rps ! Cela motivera certains pour venir vous répondre ! Bon jeu !
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 the little things give you away.

Aller en bas 
AuteurMessage
Enrique I. Almadovar

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

MessageSujet: the little things give you away.   Mar 29 Déc - 4:37


aux alentours du 8 août 2061.

Au loin, dans le vieux village de Cancùn, l'on pouvait entendre la cloche sonnait les six coups du petit matin. Les volets de la petite maison blanche s'ouvrirent délicatement, émettant ce petit bruit spécifique, laissant apercevoir un homme d'une trentaine d'année passé, le cheveu noir, mais le regard fatigué. Il bailla à s'en décrocher la mâchoire, avant de poser ses mains sur le rebord de la fenêtre, observant l'horizon, où les vagues s'écrasaient sur le sable et les rochers le long de la plage. Enrique se retourna enfin, se dirigeant vers la cuisine, baillant une seconde fois, tout en tapant sur la porte de la chambre de son fils aîné.

- Debout...

Aujourd'hui, c'était LE jour J. Un jour qui allait compter énormément dans la vie d'Alvaro. Une de ses journées qui lui resteront gravé en mémoire jusqu'à la fin de sa vie. Jusqu'à ce que ses souvenirs ne soient plus que fumés... En effet, aujourd'hui, Enrique devait le mener sur les voix de ses ancêtres. Enrique s'était rendu compte que son fils possédait certaines facultés qui faisaient qu'il était apte à suivre cet formation. Peut-être même qu'Alvaro ne s'en était pas rendu compte... Ce qui pouvait être tout à fait possible lorsque l'on connaissait l'oiseau. Enrique pénétra dans la cuisine, tirant la porte du frigo pour en sortir la bouteille de jus d'orange qu'il ouvrit avant de la porter directement à ses lèvres.

Il la posa ensuite sur la table, avant de refermer le frigo tout en passant la tête par de-là le seuil de la porte et appela son fils, à nouveau.

- Alvaro ? Bouge-toi du lit où je viens te chercher !

Si il y avait bien une chose qu'il ne fallait pas faire, c'était de faire attendre/chier le jeune Enrique de bon matin. Ça avait le don de le mettre en rogne pour toute la journée, voyez-vous. Enrique se posa sur une chaise avant de saisir une orange qu'il commença à éplucher, en attendant que son fils daigne bouger son cul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvaro Almadovar

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Mar 29 Déc - 22:44


    Alvaro poussa un grognement en entendant son père frapper à sa porte. Il était plutôt du genre lève tôt mais n’avait pas de mal à se réveiller d’ordinaire, mais là il avait passé la nuit sur la plage. Il n’avait rien fait d’extraordinaire a part lancer des cailloux au loin, observer les vagues ou nager un peu. Aucune fête entre amis ou quelque chose du genre. Mais le jeune homme aimait passer du temps sur la plage et se promener pied nu sur le sable. Ainsi il se sentait plus en communion avec la nature et plus serein le lendemain. Puis il aimait observé l’immensité de la mer et avoir l’impression qu’elle était supérieure a tout et incontrôlable. Un peu comme lui. Sauf que d’ordinaire quand il veillait tard la nuit le lendemain en général c’était samedi et il pouvait se permettre de faire la grasse mat. Mais son père en avait décidait autrement ce matin là sans qu’Alvaro ne sache pourquoi. L’adolescent était couché sur le dos, la tête plongeait dans le matelas et ne semblait pas décidé à se lever. Mais c’était sans compter sur des traits marquant du caractère des hommes Almadovar, ils étaient tous très têtue et impatient.

    Enrique - « Alvaro ? Bouge-toi du lit où je viens te chercher ! »
    Alvaro - « J’arrive. » grommela-t-il avec une voix encore à moitié endormi.

    Il poussa un soupir pour se donner du courage et se leva alors. Il savait qu’il valait mieux ne pas le faire attendre. Il enfila rapidement un short qui trainer au bout du lit, un tee-shirt n’était pas nécessaire vu la saison, et entra dans la cuisine tout en baillant. Au vue de sa tête enfariné il était évident qu’il avait ouvert les yeux il y a peu et qu’il avait peu dormit.

    Alvaro – « Salut p’pa » lança-t-il avait de se dirigeait vers le frigo afin de sortir du jus d’orange.

    Il se retourna vers la table en se rendant compte qu’il ne trouvait pas ce qu’il cherchait et referma la porte avec un léger air blazer avant de sourire a son père qui éplucher une orange.

    Alvaro – « Le jus à tourner ? »

    Il est vrai que le fait qu’Enrique épluche une orange alors qu’une bouteille de jus se trouvait sur la table pouvait laisser penser que c’était le cas. Mais bien loin d’une simple question, il s’agissait également là d’une façon pour Alvaro d’engager simplement la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrique I. Almadovar

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Dim 3 Jan - 18:27

- Salut p’pa.

Enrique regarda son fils se dirigeait vers le frigo pour en sortir le jus d'orange, tandis qu'il continuait d'éplucher son orange, d'un air fatigué, tout en recommençant à bailler comme un perdu. La nuit avait été courte. Des visions à n'en plus finir, et de longues conversations avec les esprits. Il découpa de ses mains l'orange, et il en porta le premier quartier à ses lèvres, tout en regardant son fils se dirigeait vers la table, d'un air las

- Le jus à tourner ?
- Non... Ta connerie, oui.

Il eut un léger sourire, tandis qu'il invitait son fils à s'asseoir à table. Enrique l'observait d'un air amusé. Son sourire ne disparut pas, et il ne put s'empêcher de penser que son fils commençait à devenir un homme. Ses muscles prenaient peu à peu forme, et son visage quittait - enfin - sa bouille d'enfant pré-pubère pour devenir quelque chose de plus intéressant. En faites, chez Alvaro, la seule chose qu'Enrique trouvait un peu trop con con, pour ne pas dire enfantin, c'était ses cheveux. Pourquoi les avait-il si long... Enrique lui couperait. Il reprit :

- Dis-moi... Alvaro ? Tu veux faire quoi de ta vie ?

Il avala le quartier d'orange, et il en remit un autre dans sa bouche. Le temps de le mâcher et de l'avaler, il reprit :

- Non, pas que ça me ferait chier que tu ne branles rien de tes dix doigts, hein... Mais on a jamais réellement abordé la question sur ton avenir... Et vu la connerie que toi et ma chère petite filleule/nièce avait fait...

A nouveau, il déchira l'orange pour en retirer un quartier qu'il porta à la hauteur de ses lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvaro Almadovar

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Dim 3 Jan - 19:57

    - Non... Ta connerie, oui.

    Un sourire et Alvaro attrapa un verre avant de prendre place face à son père. Il se servit du jus tandis que le plus âgé semblait l’observait.

    - Dis-moi... Alvaro ? Tu veux faire quoi de ta vie ?

    Il leva la tête vers son père avec un air perplexe, se demandant ce qu’il avait bien pût faire encore comme connerie. Il aurait eut tendance à penser qu’il lui demandait ça parce qu’il avait reçu un coup de fils de la directrice de l’école a cause de sa bagarre avec cet abruti de Jason, mais les paroles suivantes lui firent comprendre qu’il ne s’agissait pas de ça. Ce n’était pas des reproches mais une réelle envie de savoir.

    - Non, pas que ça me ferait chier que tu ne branles rien de tes dix doigts, hein... Mais on a jamais réellement abordé la question sur ton avenir... Et vu la connerie que toi et ma chère petite filleule/nièce avait fait...


    Alvaro eut un sourire, se disant qu’il y avait décidément que son père pour évoquer avec autant de légèreté la connerie plus que grosse qu’il avait fait avec Ella. Mais ce n’est pas lui qui s’en plaindrait.

    Alvaro - « Woé j’vois » dit-il un peu amusé et un léger sourire. « J’aimerai devenir Médicomage »

    Contrairement à de nombreux ado de dix sept ans Alvaro s’était déjà demander ce qu’il ferait de son avenir car lui il l’avait déjà vécu. Certes il ne s’était pas dérouler exactement comme il se l’imaginait désormais, mais il avait une idée de ce qu’il serait ou du moins de ce qu’il voulait qu’il soit. Lors de son aventure avec Elladora il s’était retrouvé infirmier et il avait sue par la suite que c’était là un domaine qui lui correspondait. Quoi de mieux qu’un métier tourné vers les autres pour un jeune homme qui passer le plus clair de son temps à vouloir veiller sur les siens et être capable de les protéger.

    Alvaro – « Mais pas comme n’importe quel glandu qui apprend ça dans les livres. Non moi j’voudrais être un médicomage qui sait soigner avec la vraie magie, celle de la nature. J’voudrai être capable de soigner moi-même avec mes doigts et ma sagesse. Un peu comme… certain chamans. »

    Alvaro savait depuis longtemps que c’était son destin d’en devenir un et plus les jours passait, plus il était impatient d’en apprendre d’avantage sur ces personnes qu’il respecter tant et qu’il rêvait d’être un jour. Mais Enrique n’avait pas encore jugé bon de lui inculquer tout ce qu’il désirait savoir, le jugeant sûrement trop jeune ou pas assez avisé. Mais lui se sentait prêt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrique I. Almadovar

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Lun 4 Jan - 21:59

Médicomage... Voilà une profession intéressante. Enrique eut un léger sourire, pensant que son fils ne deviendrait pas un de ces connards d'Aurors qui traînaient aux différentes ministères. Pas besoin de tous les connaître. Il suffisait simplement de les observer, et l'on comprenait aisément qu'ils se prenaient pour les rois du monde, qu'ils étaient les meilleurs aux lancés de maléfices, et qu'il n'y avait pas meilleurs qu'eux pour défaire un enchantement. Et ça... Venant d'un homme qui, sûrement, en savait dix fois plus qu'eux sur le sujet, ça le rendait fou. Il eut un léger sourire en pensant à la fois où il manqua de se battre avec l'un des Aurors que son père lui avait attribué comme garde lorsqu'il avait onze ans... Une heure de plus, et l'Auror lui arrachait les tripes avec les ongles. Enrique termina son orange tranquillement, avant de se relever pour saisir, dans l'armoire, un pot de confiture de coin. Il attrapa une cuillère, lorsqu'Alvaro rajouta :

- Mais pas comme n’importe quel glandu qui apprend ça dans les livres. Non moi j’voudrais être un médicomage qui sait soigner avec la vraie magie, celle de la nature. J’voudrais être capable de soigner moi-même avec mes doigts et ma sagesse. Un peu comme… certain chamans.
- Non. Il faut passer par la phase glandu pour arriver à ce genre de chose ignare.

Enrique lui lança un regard dur avant de finalement sourire pour reprendre.

- Je rigole. Mais pas totalement... En faites, il te faut quand même un minimum de savoir... On ne peut pas claquer des doigts et pouvoir soigner en passant juste son doigt dessus... C'est bien plus subtil... Et pour cela, on a besoin de s'y connaître un minimum en anatomie humaine... Si tu veux devenir réellement chaman, tu files à la faculté, et tu prends une voie tournée vers la médecine.

Il ouvrit le pot de confiture, et il fourra la cuillère dedans. Il se mit à la manger comme si c'était un simple yaourt. A savoir que la confiture de coin était particulièrement sucrée... Mais en le regardant, on avait cette impression qu'il n'en serait jamais dégouté. Il lécha la cuillère avant de refermer le pot et d'ajouter.

- Quoiqu'il en soit, aujourd'hui, j'ai décidé de t'initier un minimum... Je file chercher de quoi, et on y va. Retrouve moi dehors.

Et Enrique s'éclipsa de la cuisine en moins de temps qu'il me faut pour l'écrire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvaro Almadovar

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Mar 5 Jan - 1:00

    Enrique - « Non. Il faut passer par la phase glandu pour arriver à ce genre de chose ignare. »

    Le tant soit peu de joie que son visage avait pris à l’évocation de ses projets d’avenir s’évanouirent lorsqu’il entendit les paroles de son père. Ce n’était pas qu’Alvaro était un garçon feignant ou stupide, bien au contraire, seulement il était convaincu d’en savoir largement plus qu’un adolescent normal de dix sept ans. Il aurait aimé pouvoir se perfectionner en médecine sans passer par la case lycée et fac qu’il connaissait déjà.

    Enrique - « Je rigole. »


    Alvaro accompagna le sourire de son père par l’un des siens, un peu rassuré. Finalement peut-être que ses projets d’abandonner le lycée n’était pas totalement réduit à néant. Enfin peut-être….

    Enrique – « Mais pas totalement... En faites, il te faut quand même un minimum de savoir... On ne peut pas claquer des doigts et pouvoir soigner en passant juste son doigt dessus... C'est bien plus subtil... Et pour cela, on a besoin de s'y connaître un minimum en anatomie humaine... »

    Alvaro eut un sourire amusé ne pouvant s’empêcher de penser aux hommes de sa famille qui n’avait jamais eut beaucoup de mal dans se domaine, surtout son oncle Dak qui avait connu fort bien l’anatomie féminine durant sa jeunesse.

    Enrique – « Si tu veux devenir réellement chaman, tu files à la faculté, et tu prends une voie tournée vers la médecine. »

    Il poussa un soupir, dégouter d’entendre ça. Il n’avait vraiment aucune envie d’aller la fac mais il savait que c’était pour son bien que son père lui disait de s’y rendre.

    Alvaro – « Et si j’te dit que j’y suis déjà aller mais dans un autre espace temps, tu va me dire que t’en a rien a foutre n’est-ce pas ? » fit-il légèrement blazer.

    Il n’était pas en train de se moquer de lui mais il connaissait son père par cœur et encore plus depuis qu’il l’avait connu adolescent. Alvaro le regarda mangeait sa confiture avec une légère grimace, n’aimant pas le fruit avec quoi elle était faite.

    Enrique – « Quoiqu'il en soit, aujourd'hui, j'ai décidé de t'initier un minimum... Je file chercher de quoi, et on y va. Retrouve moi dehors. »

    Le visage de l’adolescent s’éclaira de nouveau, et c’est avec un certain empressement qu’il se rendit dans le jardin sans prendre la peine de passer un tee-shirt. Il ne savait pas du tout ce qu’avait prévu son père mais il avait dans l’idée qu’ils n’iraient guère loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enrique I. Almadovar

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Sam 9 Jan - 22:41

Il attrapa sa sacoche, avant de la faire disparaître dans un endroit où il saurait le récupérer. Enrique se dirigea par la suite, au dehors pour y attendre son fils qui semblait, pour le moins... Curieux et ravi de ce qui allait se dérouler. Enrique eut un léger sourire... Un sourire qui ne fit que s'élargir lorsqu'il vit son fils déjà là, le torse nu. Enrique avait cette impression bizarre de balader un chien qui avait hâte de faire sa ballade de la journée. Non... Je rigole. Enrique ne put s'empêcher de hocher la tête, d'un air amusé, avant de lui dire :

- Bien. Donne-moi ta main.

A peine la main de son fils n'eut effleuré sa peau qu'il avait transplané de sa façon tout aussi particulière qu'il ne l'était lui-même. Il ne transplanait pas comme les autres... Lorsqu'il transplanait, l'on avait cette impression étrange de le voir se désintégrer comme un château de sable sous un vent maritime. Une seconde après, ils apparurent dans une pièce sombre. La pièce était éclairée - si l'on peut appeler cela, ainsi - par de faibles lumières émanant de diverses bols contenant d'étranges liquides. Enrique lâcha son fils, avant de disparaître dans un manteau d'ébène pour réapparaître une dizaine de minutes après.

- Cesse de te poser des questions, et calme-toi.

Enrique claqua des doigts et une poignet de flammes jaillirent de sa main. Une douce lumière bien plus vive éclaira la pièce tout à coup. Enrique la lança sur un tas de bois au milieu de la pièce. Tout à coup, le bois s'embrassa, éclairant la pièce dans son intégralité.

- Observe-bien... Regarde tout ce qu'il y a tout autours de toi. Ici, les plus grands de notre art se sont retrouvés à plusieurs reprises...

De l'eau jaillissait de la pierre non-loin de là, tandis que sur les murs l'on pouvait voir tout un tas de graffitis, de dessins aztèques sur les murs de la pièce... Comme des fresques. Des crânes humains étaient disposés à plusieurs endroits, ainsi que tout un tas de bougies usagés ou pas. Des urnes funéraires étaient disposés au fond de la salle. Sur le sol, il y avait également de nombreux dessins que l'on ne pouvait réellement deviné leur sens, ni même de quoi cela en retournait. Enrique alla s'asseoir près du feu, où un tabouret de bois apparut doucement. Il claqua à nouveau des doigts et un tout son attirail apparut près de lui. Il releva son regard vers son fils et il s'écria :

- Alvaro, viens-là, maintenant.

Il attendit que son fils ne s'assoit devant lui, puis il lui reprit :

- Avant toute chose... As-tu des questions ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvaro Almadovar

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: the little things give you away.   Mar 12 Jan - 21:12

    Alvaro ne pouvait pas cacher le fait qu’il était enthousiaste et impatient à l’idée d’apprendre des choses sur les chamans et tout ce qui s’y rapporter. Et qui ne l’aurait pas était à sa place quand on sait qu’il avait grandit dans une famille qui a toujours était proche de cette façons d’être ? Le jeune homme avait toujours considéré les Almadovar comme la famille la plus merveilleuse qui soit. Pas seulement parce que c’était la sienne mais aussi parce qu’il ne se lassait jamais de les regarder évoluer entre eux et savait à chaque seconde à quel point il avait de la chance d’en faire partie. Certes chacun de ses membres avaient leurs défauts et ils n’étaient à l’abris d’une quelconque dispute a cause de leurs caractère fort et de leurs esprit têtue et fier, mais ils étaient souder et c’était là le principal. Alors c’était peut-être le fait de savoir qu’il allait partager du temps avec son père et que ce dernier lui faisait confiance pour lui révéler de nombreux secret plus que celui d’apprendre réellement quelque chose qui l’enthousiasmer. Ce rapproché encore plus de ses origines…. Depuis qu’il était partit avec Ellâdora il s’avouerait précieusement chaque seconde qu’il passait avec sa famille car il avait était séparé bien trop longtemps d’eux à son goût.

    Il saisit sans hésiter la main que son père lui tendit, lui faisant pleinement confiance. Ils transplanèrent dans un endroit qu’Alvaro ne connaissait pas bien évidemment. Les bols qui éclairaient la pièce et contenaient des liquides inconnu capta immédiatement son attention mais il n’eut pas l’insolence de tremper son doigt a l’intérieur ou de se rapprocher d’avantage par respect pour se lieu. Au moment où il se demandait ce qu’il pouvait bien contenir, son père lui dit alors de cesser de se poser des questions. Alvaro accueilli sa remarque avec un sourire, réalisant qu’il n’avait aucune idée de a quel point son esprit était calme et serein depuis qu’il avait fait ce voyage dans le temps. Sans doute la maturité de son âge qui était bien plus grande que celle d’un garçon normal de dix sept ans.

    Un brin d’admiration apparut dans les yeux du jeune Almadovar et un sourire fier sur ses lèvres lorsque des flammes jaillirent de la main de son père avec un claquement de doigt. Un jour lui aussi saurait faire ça ! Il s’en fit la promesse tandis que la pièce s’éclairait d’avantage grâce au feu de cheminée qui venait juste d’être allumé.

    Enrique – « Observe-bien... Regarde tout ce qu'il y a tout autour de toi. Ici, les plus grands de notre art se sont retrouvés à plusieurs reprises. »
    Mais Alvaro n’avait pas attendu les conseils de son père pour se rapprocher de la pierre où des inscriptions Aztèques était graver, bien trop fasciné par se qu’il voyait. Son goût pour cet endroit et sa curiosité l’avait emmené tout droit face au mur et à présent c’était avec une certaine appréhension qu’il touchait les écritures du bout des doigts. Il ferma les yeux en essayant d’imaginer qui avait bien pût graver ses mots et ce qu’ils signifiaient. Il ne connaissait pas les responsables de ses écrits mais il ne pouvait s’empêcher de les admirait secrètement, impatient du jour où lui aussi il écrirait peut-être à leurs cotés.

    Enrique – « Alvaro, viens-là, maintenant. »

    Alvaro tourna la tête en entendant son nom, mais fit vite de nouveau face au mur comme s’il était bien incapable de détourner les yeux. Il caressa une dernière fois un symbole qui avait tout particulièrement attiré son attention et poussa un soupir, conscient qu’il devait y aller. Le jeune homme s’assit face en tailleurs face à son père, curieux de savoir ce qu’il réservait pour la suite.

    Enrique – « Avant toute chose... As-tu des questions ? »
    Alvaro – « Juste une. Est-ce que tu connais la signification des symboles et qui les as graver ? »

    Il gardait encore en mémoire le symbole qu’il avait touché, se sentant proche de lui sans arriver à expliquer pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the little things give you away.   

Revenir en haut Aller en bas
 
the little things give you away.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rabbit says bizzare things -- is it possessed?
» All thing zombie
» Hall of Werewolves
» « There are no such things as strangers (...) » feat. Raquel Marques
» Toutes les commandes Citoyen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophecy L490. :: Le Monde. :: Les Pays du monde.-
Sauter vers: