Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Prophecy L490 ! L'équipe Administrative vous souhaite une bonne année ! N'hésitez pas à ouvrir de nouveaux sujets rps ! Cela motivera certains pour venir vous répondre ! Bon jeu !

Partagez | 
 

 arès, adàn oleivera.

Aller en bas 
AuteurMessage
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: arès, adàn oleivera.   Jeu 24 Déc - 13:45




Arès, Adàn Oleivera.
Order of the Phoenix's Chief.

going under...
(32 ans)


____________________________

Spoiler:
 





Dernière édition par Arès A. Oleivera le Sam 2 Jan - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: arès, adàn oleivera.   Jeu 24 Déc - 18:22





INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

DATE DE NAISSANCE + LIEU :
né le 13 février 2029. il est né à Grenade, en Espagne. C'est un fils du sud du monde. Et cela se voit.
ORIGINES GÉOGRAPHIQUES :
il est, à la base, mexicain, même si, il est né en Espagne. La raison est dû au faites que son père voyageait beaucoup - voyage toujours beaucoup -, et sa femme le suivant...
ORIGINES SOCIALES :
Des gens du voyage... Au sang des plus purs. Son père a réussi à décupler la fortune familiale. C'est d'ailleurs l'un des meilleurs dans son domaine. Il touche à tout... Toute la famille ayant un compte commun, ils tapent tous dedans. Les rentrées d'argent de toute la famille vont, bien entendu, dans ce compte commun. Paraîtrait que les protections de ce coffre ne sont même pas connu des gardiens. Seul la famille Oleivera connait les protections, enchantements, maléfices, rituels à faire pour pouvoir y accéder.
HISTOIRE FAMILIALE :
Quoi ? Vous connaissez pas ce nom ? Mais... Tout le monde connaît Alicante Oleivera ! C'est l'homme le plus touche-à-tout de la planète ! On le connaît partout dans le monde ! S'illustrant dans tant de domaines, il sait reconnaître lorsqu'une personne a un talent qu'elle ignore... Ou qu'elle tente par tout les moyens d'y arriver sans avoir l'argent nécessaire... C'est lui qui donne le coup de pouces... Toutes les stars du monde le connaissent ! C'est un très bon manageur. Et depuis qu'il a décidé de travailler pour sa nièce, Talia Almadovar, la célèbre créatrice de mode de chez Veela pour qui il ne dit jamais non, c'est carrément devenu un homme incontournable. Basant sa richesse sur des paris, des jeux - il possède à peu près dix casinos dans le monde - il s'est taillé l'une des plus grandes fortunes du monde sorcier. Lorsqu'on parle de réussite, on pense à Alicante... L'Alicante Dream... Un jour, vous aurez le même.

Enfin... Après vous avoir fait la présentation de la figure emblématique de la famille Oleivera, je me dois de vous énoncer son histoire dans ses plus grandes lignes. Il faut savoir que la famille Oleivera, autrefois originaire de Grenade, dans le sud de l'Espagne, s'est établie au Mexique au tout début de leur arrivée, et donc, de la colonisation de l'Espagne, dans les pays d'Amérique du Sud. Se mariant avec des femmes originaires du nouveau monde, un sang aztèque coule depuis toujours dans cette famille faisant perdurer, comme bien d'autres familles, un sang puissant ... C'est donc... Bien évidemment, une famille sorcière sur bien des générations...

    -> PÈRE : Alicante, Caïn Oleivera.
    sa description ? cf. au dessus. Quand à sa relation envers son fils, c'est assez complice. Mais lorsqu'on les voit ensemble, on a plus l'impression de voir son fils bien plus mâture que notre Alicante nationale. Frôlant la cinquantaine, il en reste pas moins jeune dans sa tête, mais aussi physiquement. C'est un éternel célibataire depuis la mort de sa seconde femme... Emportée par une triste maladie. Quand à la première... Vaut mieux ne pas en parler.

    -> MÈRE : Rebecca, Kahlan Phoenix épouse Oleivera.
    sa description ? c'était une très belle femme... D'ailleurs, on dit beaucoup que son fils lui ressemble énormément. Alicante trouva en son fils le réconfort nécessaire pour parvenir à passer le cap, même si cette blessure reste panser depuis tout ce temps. Morte il y a une vingtaine d'année, cette jeune femme fut atteinte d'un cancer des os foudroyants... C'était une femme très connue au Mexique pour ses actions envers les sorciers au niveau de vie... Délicat. Elle a réussit à améliorer certaines conditions sociales de ces derniers au niveau de l'état. C'est également grâce à elle que le système scolaire s'est nettement amélioré pour les jeunes demoiselle. Elle est née à New-York, et elle a toujours eut cette fibre de femme indépendante... Sûrement ce qui a dû plaire à notre Alicante national.

    -> FRÈRE(S) & SŒUR(S) : Non.
    -> AUTRES : Énormément.
    En effet, il y a tellement de personnes essentielles à son enfance, à chaque étape de sa vie au niveau de sa famille (famille soudée et très proche les uns des autres sur tous les plans), qu'il serait très [...] très long à tous les énumérer. Cependant, nous pouvons faire court en englobant les Almadovar, les Sandovar et les de Rivera.


ÉCOLE FRÉQUENTÉ :
l'institut de sorcellerie américaine, salem.
puis, abigaïl où il se dirigea vers une carrière juridique tournée vers les droits et les devoir de l'homme.

CURRICULUM VITAE :
A sa sortie d'Abigaïl, il intégra rapidement le ministère mexicain en tant que membre du magenmagot. Habile, futé, et doté d'un esprit vif et prompt à répondre, il se fit une place rapidement dans ce monde tout aussi violent et barbare que celui des traqueurs de mages noirs. Muni des livres de lois, de constitutions, et de décret, il parvenait à réussir toutes ses affaires, à en ressortir vainqueur. Tant est si bien que sa liste d'ennemies se grandissait à vue d'œil. Rapidement, peut-être 7 ans après, la confédération des mages internationale l'intégra dans ses rangs. Passant donc, très vite à autre chose, il s'empressa de trouver un poste haut placé dans la coopération magique internationale. Chose voulu, chose faite. Il intégra le ministère londonien il y a 5 ans à peu près. Néanmoins... Cela ne se passa pas du tout comme prévu. Les réformes et tutti cuanti lui déplurent et il en fit part. Une remarque, deux remarques, au final... Un jour, il rentra chez lui et tout avait été mis à sac, tout. Sa petite amie - qui l'avait suivi par amour - était morte, gisante sur le lit, du sang au niveau de son sexe, comme de ses bras... D'importants ecchymoses au niveau de sa tête... Il péta un câble, et il finit par rejoindre et réunifier les résistants sous la bannière de l'ordre du Phénix. Une semaine après, il fit exploser le département de la coopération magique en y déposant une plume de phénix.
BAGUETTE MAGIQUE :
Sa baguette magique est tout aussi particulière que celle de son père. Faites sur mesure, elle est d'une beauté incommensurable. Après tout, comme son père disait : C'est un Oleivera... C'est mon fils. Il a droit au chose exceptionnel. D'un noir d'ébène, elle porte plusieurs inscriptions qui semblent être des runes anciennes. Il pense savoir d'où elles proviennent, mais il n'en est pas trop sûr... Tout ce qu'il sait, c'est qu'en son sein, il s'y trouve de puissants ingrédients. Une flamme cristallisée par une larme de phénix.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: arès, adàn oleivera.   Ven 25 Déc - 3:00




APPARENCE ET PROFONDEUR :

PHYSIQUEMENT, ... :
Tentation. Il aime tenter, séduire, plaire. Ça, il le tient de son père. Le truc, c'est qu'il sait rester à la fois sobre, mais classe. Pas aussi extravagant que son père, Arès reste un homme, un vrai. Faire attention à lui ? Peut-être pas jusque-là, mais il est vrai qu'il attache une certaine... Fierté à être vêtu de tel ou tel façon pour chaque situation. Chaque vêtement pour chaque évènement. Tout lui va. C'est un homme noble, possédant une stature qui impose le respect, malgré un côté légèrement rebelle. C'est le genre d'homme qui n'a pas besoin de s'habiller comme un souillon pour montrer son désaccord avec l'état, ou les mœurs locaux. Pas forcément dans les goûts de la mode du moment, il reste quelqu'un qui n'a pas besoin de suivre une mode en particulier pour se trouver. D'un beau mètre quatre vingt, bien bâtit, et un visage d'empereur, c'est un homme à l'apparence exemplaire. Une peau basané, un cheveu châtain-brun, il sort du cliché du ténébreux aux cheveux noirs. Son petit côté badass... Il le doit à son visage et à sa façon hautaine de regarder le monde. Néanmoins, c'est un être dégageant un aura particulier... On ne sait comment l'expliquer... Lorsqu'on le regarde, l'on ressent une forme de violence rare... Mais elle semble si... Tranquille... Si sécurisante... On ne sait pas réellement à quoi s'attendre de sa part. Mais quelque chose vous laisse penser que... Qu'il faut en faire attention. Que ce n'est pas n'importe qui.
CARACTERE :
Un caractère bien trempé, et surtout à la hauteur de sa noble famille. Arrogant, extrémiste et passionné, c'est un homme qui peut se montrer instable... Imprévisible, donc. Tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc. Arès est un homme charismatique. Il n'hésite que rarement face aux différentes situations qui s'offrent lui, comme guidé par on ne sait qui. Ne se trompant que rarement, c'est un homme réfléchit et cultivé. Lorsqu'il avance quelque chose, ou qu'il promet une chose, c'est qu'il est quasi-sûr d'y arriver ou d'avoir raison. Il ne fait jamais rien dans la dentelle. C'est un homme directe, et qui peut se montrer froid, peut-être un poils ténébreux, car arrogant. Néanmoins, c'est un homme juste dans les projets qu'il lance. Il sait où il veut en venir et il fait tout son possible pour y parvenir. Aimant la vie, c'est un homme qui a toujours tout donné pour aider son prochain... La perte de sa fiancée la profondément changée, renforçant certains de ses traits de façon... Très sombre. Pour ne pas dire... Mauvais. C'est un homme doux, raffiné, délicat et propre. Noble, c'est un homme ouvert d'esprit... Du moins, dans un certain point.
DON, PARTICULARITE :
Il est métamorphomage. Néanmoins, il a hérité du syndrome Oleivera. Ce qui signifie qu'il est assez... Qu'il s'aime un minimum. Oui, il est moins atteint que son père. Cependant, son talent de métamorphomage, bien que maîtriser à la perfection, reste quelque chose qu'il n'utilise qu'en cas d'extrême urgence. Tant est si bien que très peu de personnes sont au courant de son don.



BIOGRAPHIE :

Il est né sans réellement connaître sa défunte mère. Cette dernière est décédée à la suite d'un mal particulièrement foudroyant. Arès devait alors avoir quatre ans. Rude coup pour un homme comme son père qui ne voulait se remarier pour éviter de souffrer comme lors de son premier mariage... Néanmoins, ce fut un autre mal... Mais quel douleur il a dans l'âme et au cœur... Ce ne fut pas si douloureux que ça pour Arès qui n'avait pas réellement compris ce qui s'était passé. Certes, lorsqu'il comprit qu'il ne reverrait jamais sa mère, il a longtemps pleuré, mais il s'en est vite remis. En effet, son père, malgré la douleur qu'il parvenait mal à cacher les premiers temps, tentait de prendre la vie avec la même saveur qu'auparavant, décidant de continuer ses activités, tout en sacrifiant certaines de ces dernières pour pouvoir éduquer son fils du mieux qu'il pouvait. Si Arès devait décrire son père en quelques mots, ce serait : Fort. Et il n'aurait rien d'autres à ajouter là dessus. Allant à l'école à Los Angeles lors de sa primaire sorcière, il apprit l'anglais rapidement, et sans trop de difficulté. Se liant vite avec les autres enfants de son âge, on avait cette impression de voir un gamin complet avec tout l'amour que deux parents peuvent donner à un enfant. Ce n'est que lorsqu'il devait se présenter à chaque début d'années, que certaines ombres traversaient son visage au fait de mentionner que sa mère était plus là depuis très longtemps et qu'elle était désormais au ciel, avec les anges... Une notion qui garda longtemps Arès dans l'inconscience de l'enfance, malgré la réalité de la chose.

Puis vint l'adolescence... Son père était toujours aussi présent, se montrant réellement comme il devait l'être. Comme un père. Il n'assumait pas le rôle de la mère, car il n'en avait pas besoin. Une complicité s'était instaurée entre son père et lui, et il n'avait rien à redire là dessus, sinon, que tout allait pour le mieux, la blessure de la perte de sa mère, se refermant doucement avec le temps. Cela n'empêchait pas le jeune d'avoir une éducation exemplaire, d'être toujours poli, bien vêtu, propre sur lui, et surtout, l'air de manqué de rien. Tant est si bien qu'à Salem, lorsqu'il y entra, rare étaient les professeurs qui savaient la triste enfance du jeune homme. Il n'y avait rien qui laissé paraître qu'il avait grandit sans mère, rien. Il était... Tout à fait normal. Des notes excellentes mais souvent entrain de faire le con, c'était un garçon assez rebelle possédant parfois, des idées bien extrémistes concernant ses idées envers les autres, ou encore, envers la nature. C'est d'ailleurs avec son petit côté rebelle qu'il apprit à séduire... Il fallait bien que, lorsque les hormones commencèrent à le travailler, qu'il trouve une façon de séduire la gente féminine... Bref. Tout ça pour dire que ses études se déroulèrent pour le mieux, le tout... Dans une adolescence comme tout le monde a pu connaître... Du moins, ce qui arrivait à être IN, à être les plus en vogue, quoi... A de nombreuses reprises, Arès s'était dit que c'était un peu grâce à son père... Il était tellement connu... Que bon.

Enfin, l'adolescence et le petit côté rebelle du jeune homme passa pour laisser place à une entrée dans le monde des adultes. Son côté révolté devint beaucoup plus réfléchit, mais pas moins passionné. Décidant d'œuvrer pour ce qui lui semblait bon... Entrant dans la fac d'Abigaïl, aux U.S.A, il intégra la faculté de droit où il y étudia pendant cinq ans. Rapidement, il entra au Ministère Mexicain, par la suite, pour devenir un membre du magenmagot particulièrement reconnu... Blablabla... ça me fait chier d'écrire la fiche... Après, il décida de partir dans le domaine de l'internationale, pensant qu'il y avait mieux à faire... Voilà sa raison en Angleterre... Mais cela ne se passa pas comme prévue. Sa fiancée fut tué pour le faire taire... Mais cela ne fonctionna pas. ET J'EN AI MARRE ! FIN !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès A. Oleivera

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 13/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: arès, adàn oleivera.   Sam 2 Jan - 13:40

Fini (a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asphodèle Slayers

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: arès, adàn oleivera.   Sam 2 Jan - 14:18

Validé Monsieur le chef de l'Opposition <333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arès, adàn oleivera.   

Revenir en haut Aller en bas
 
arès, adàn oleivera.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dyleto, Un panda dans un lac !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophecy L490. :: Le Magenmagot. :: liste d'émargement. :: guess who?-
Sauter vers: